À propos du CCEB



Mission

Assurer l’évaluation équitable et défendable des candidats, en utilisant des examens psychométriques fiables et valides, dans le cadre des exigences de licences des autorités réglementaires canadiennes de chiropratique.  

Vision

Poussé par l’excellence, la qualité et les éthiques les plus élevées, le Conseil canadien des examens chiropratiques dirigera le développement et la prestation des examens chiropratiques.

Les Normes

Au CCEB, nous nous sommes engagés à respecter: 

  • L’exactitude :   le plus grand soin pour assurer la fiabilité et la validité des examens 
  • La défendabilité :  la création et le respect des politiques et procédures qui reflètent des pratiques psychométriques et juridiques
  • Justice :   le traitement équitable de tous 
  • Intégrité : les plus hauts niveaux de professionnalisme et d’éthique

History

Le CCEB a célébré son 25e anniversaire en tant que société indépendante sans but lucratif, le 14 février 2016. L’Association Chiropratique Canadienne a créé un comité d’éducation en 1954 qui est ensuite suivi par le Bureau national d’examen en 1962. Les premiers examens nationaux ont été organisés en 1963. En 1966, le nom a été changé au Conseil Canadien des Examens Chiropratiques. Nous sommes reconnaissants à la CCA pour le développement du conseil jusqu’à la maturité autonome en 1991.

Le 14 février 1991, le Conseil Canadien des Examens Chiropratiques a été enregistré sous la Loi sur les corporations canadiennes. Cet enregistrement a été poursuivi en 2014 dans le cadre du nouveau Canada Not For Profit Corporations Act.

Le CCEB en tant qu’organisation, et les examens, ont considérablement évolué au cours de cette période et ils continuent à évoluer pour rester en phase avec les normes actuelles en matière de gouvernance, les normes psychométriques et la solidité juridique.

Les plans d’examen sont fondés sur une analyse nationale de l’emploi créée et complétée par des praticiens de terrain. Ce sont les membres de la communauté chiropratique qui écrivent les questions d’examen, approuvent les examens individuels, et fixent les scores de réussite.